Crédit immobilier : on peut désormais emprunter à moins de 1% !

Actualité rédigée par : lavieimmo.com, retrouvez l'article original sur http://www.lavieimmo.com 334 vue(s)

Crédit immobilier : on peut désormais emprunter à moins de 1% !

Crédit immobilier : on peut désormais emprunter à moins de 1% !

La baisse des taux d'intérêt a repris à un rythme soutenu, si bien que certains emprunteurs (et pas ceux que l'on croit) ont bénéficié d'un prêt immobilier sur 20 ans à 0,90%. Un nouveau record.

(LaVieImmo.com) - Les courtiers l'avaient prédit. Les taux d'intérêt ont de nouveau baissé en juillet, tombant cette fois sous la barre symbolique de 1%, selon les derniers dossiers de financement négociés chez Vousfinancer.com. Certains emprunteurs ont ainsi obtenu un crédit immobilier sur 20 ans à 0,90%, alors qu'ils s'établissent en moyenne à 1,60% d'après l'Observatoire Crédit Logement/CSA.

Un taux record que les banques ont même accordé à des ménages plus modestes. C'est donc la grande nouveauté de cette année. Jusque-là, les crédits les moins chers étaient réservés aux meilleurs profils, c'est-à-dire les ménages percevant des revenus élevés avec un apport personnel d'au moins 10% de la somme empruntée. L'heureux bénéficiaire de ce taux exceptionnel ? Un couple avec 75.000 euros de revenus annuels et un apport de 20%.
Un taux de 1,10% sur 25 ans

Cette tendance a également été constatée chez un autre courtier, Meilleurtaux.com, qui a négocié un taux de 1,10% sur 25 ans pour un jeune couple gagnant seulement 51.000 euros par an, avec là encore 20% d'apport personnel.

Les établissements de crédit continuent globalement de privilégier les emprunteurs "premium", mais peuvent aussi chouchouter des "moins bons" profils, comme ces deux dossiers cités plus haut, qui ont tout de même une particularité : leur localisation géographique. Le premier crédit (0,90% sur 20 ans) a été souscrit à Puy-en-Velay, en Auvergne, et le second (1,10% sur 25 ans) à Aurillac dans le Cantal.

Deux villes où l'activité immobilière n'est pas aussi dynamique que sur le reste du territoire. Les banques se battent donc d'autant plus pour capter de nouveau clients quitte à devoir lourdement baisser leurs taux d'intérêt.