La fin des « apl accession » dans le neuf est un coup de frein pour les ménages modestes qui souhaiteraient acquérir leur résidence principale

Actualité rédigée par : Estim Finance, retrouvez l'article original sur http://www.estim-finance.fr 3598 vue(s)

La fin des « apl accession » dans le neuf est un coup de frein pour les ménages modestes qui souhaiteraient acquérir leur résidence principale





Le projet de loi de finances 2018 est dans la continuité des annonces de restrictions budgétaires annoncées par l’état.

Ainsi le ministère de la Cohésion des territoires a annoncé, en cette fin d’année, une modification des zones pour l’application du PTZ et de la loi Pinel, une diminution du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) pour les professionnels, sans parler de la baisse des APL locatives, progressivement.

Mais c’est du côté de l’immobilier que les primo accédant découvrent une belle surprise pour la nouvelle année, la suppression des APL accession.

L' aide personnalisée au logement dédiée à l'accession est (était) une aide octroyée, sous condition de revenus et de localisation du bien, au primo accédant, bénéficiant déjà, dans le plan de financement, d’un prêt conventionné ou social (PAS), et est (était) versée directement à la banque.

C’est ainsi un peu moins de 160 euros/mois que devront oublier près de 50 000 primo accédant souffrant déjà de revenus modestes

« l’APL accession » disparaît, certains pourront encore espérer diminuer leurs charges mensuelles par la souscription d’une demande d’ALS ou d’ALF, anciennement non cumulables avec feu l’APL accession.

Estim Finance vous guide sur vos droits et sur les zonages permettant le meilleur plan de financement

C'est ainsi qu'on souhaite vous accompagner.

www.estim-finance.fr